Les facteurs pour bien acheter ses fenêtres

L'une des priorités lors du choix de fenêtres pour son logement reste le principe d’ouverture et de fermeture. Il existe même des fenêtres dites fixes, que l'on ne peut pas ouvrir. Parmi les plus courantes, se trouvent la fenêtre à battants, qui s'ouvre vers l'intérieur, la fenêtre à soufflets, où l’ouverture se fait sur un axe horizontal, et évidemment la fenêtre coulissante, qui fonctionne par glissement. Quelques systèmes peuvent s'ouvrir de deux façons, à l'image de la fenêtre oscillo-battante, qui marie battant et soufflet.

D’autres sont moins courants mais permettent un gain de place, comme la fenêtre à guillotine, qui s’ouvre verticalement.

Bois, PVC ou aluminium pour les fenêtres



Esthétisme et tarifs constituent les principaux critères lorsqu'il est question de sélectionner le matériau des fenêtres. Elles doivent venir s’assortir avec le look de la demeure. La fenêtre en PVC s’installe aisément, se nettoie en quelques minutes et s'avère la moins chère.

Baies vitrées coulissantes

Attention toutefois au bas de gamme. La fenêtre en bois est à la fois isolante, esthétique et solide. Elle peut également désormais s’adapter aux baies vitrées. La fenêtre en aluminium convient parfaitement aux maisons contemporaines.

Particulièrement solide, elle se décline aussi dans de multiples tons. Une autre solution est de choisir une ouverture mixte (bois et métal), qui associe les propriétés des deux matières. Les as du bricolage ont la possibilité de poser les fenêtres. Cependant, mieux vaut préférer un expert.

Vous êtes sûr d’avoir une pose parfaite et rapidement. Par ailleurs, vous bénéficierez alors d'une TVA à 7% sur l’achat des fenêtres et sur les travaux. Pour finir, des assurances couvrent les éventuels dommages. Que ce soit en neuf ou en rénovation, les fenêtres constituent une priorité pour l’isolation de l'habitation.

En effet, des fenêtres mal isolées sont susceptibles de provoquer entre 10 et 25% de pertes de chaleur. En plus de l'isolation thermique, le confort phonique a aussi son importance. Voilà pourquoi le simple vitrage a tendance à disparaître. La plupart des gens optent aujourd'hui pour le double vitrage.

Le triple vitrage est de son côté destiné aux maisons HQE. Si vous avez un simple vitrage et que vous désirez une meilleure isolation, le survitrage est une excellente alternative.

Combien coûte une fenêtre ?



Matière, dessin, grandeur, type d'ouverture font évoluer le tarif d'une fenêtre. Pour vous donner une idée, une fenêtre droite en bois vaut en moyenne 500€ ; une porte-fenêtre en PVC s'achète entre 500 et 1 200 euros quand en métal les tarifs commencent à 700€.

Au prix de la fenêtre, il faut la plupart du temps ajouter les poignées et autres cache-fiches. L’installation d'ouvertures de qualité vous permettra de réduire votre facture de chauffage. Dans ce cadre, vous avez droit à un crédit d'impôt.

Des fenêtres sur mesure



Les fenêtres peuvent avoir quatre formes : rectangulaire, arrondie, en triangle et au bord supérieur arrondi.

Plusieurs tailles de série sont proposées. Des ajustements se font si une taille standard ne s'ajuste pas pour quelques centimètres. Cependant, des tailles inédites obligent au sur-mesure. Bien sûr le prix s'en ressent et la pose par un fenêtrier qualifié est indispensable.

L’un des facteurs à prendre en compte lors de l’achat d'une fenêtre est la sécurité, d'autant plus pour les rez-de-chaussée, avec un but : éviter toute tentative de vol. Les huisseries comme des vitres et volets solides y participent. Il existe notamment des vitres retardataires d’effraction. Les fenêtres les plus accessibles sont aussi à équiper d'une grille.